AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff recrute ! (Journalistes - Graphiste - Codeur - Admin compétant etc...)
Allez vous inscrire ► ici ◄ pour participer a l'event !

Partagez | 
 

 Les défis sont fait pour être... réalisés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aletheia
Modette
Modette
avatar

Age : 16
Messages : 188
Date d'inscription : 12/02/2015

Fiche du félin
Clan : Exilés
Rang: Meneur
Liens :

MessageSujet: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Jeu 19 Fév - 21:01

Bon. Je vais pour résumer le pourquoi du comment de cette fic. Very Happy
M'ovyez, j'aime les fics. J'aime lire des fanfictions. Alors j'en ai lu, et je suis tombée amoureuse du couple BondxQ ( 00Q pour les intimes :tehe: ). Je n'ai jamais lu de James Bond de ma vie ni vu un seul film, je n'ai fait que manger des fanfictions, de les dévorer. :sisi:
Je compte voir Skyfall dans pas longtemps et m'intéresser plus au sujet, mais en attendant et sur un "coup de tête" j'ai décidé d'écrire cette fanfiction. C'est assez casse gueule d'écrire sur un truc qu'on ne maîtrise pas vraiment, mais je trouve cela encore plus tripant. Je n'ai pas fait de longs chapitres car pour en avoir lu un de 7000 mots ( et un seul ...) je trouve ça.. très lourd. Alors voici un "prologue"

Un merci spécial à ma bêta lectrice :sisi: raimbowlama

Place à la fic....




Q ouvrit difficilement les yeux, aveuglé par la lumière hurlante du soleil. Il n'eut pas besoin de regarder du coin de l’œil son réveil pour savoir qu'il était déjà tard et que visiblement, il n'avait pas sonné. Son regard divagua dans la pièce qui lui servait de chambre, il ne daignait se lever que lorsqu'il jugea qu'il avait raté assez de bus pour justifier son retard. Même si s'était stupide car il ne justifierait rien. Le premier pas qu'il fit au sol lui arracha une soudaine migraine qui le flanqua à terre. Se rattrapant de la main droite, il s'appuya contre le mur, semblant agripper une poignée invisible dans le mur et tenta de se redresser. Il ne se souvenait pas avoir bu un quelconque alcool et ne pensait pas que le livreur de pizza ait empoisonné sa Calzone. Et si s'était le cas, il n'avait vraiment rien senti jusqu'à maintenant.
Il réussit à atteindre la porte de sa chambre et l'ouvrit en s'affalant presque au sol. Mais au lieu de rencontrer la moquette de son salon il affronta le vide. Une falaise, un gouffre dont il ne voyait pas la fin et dans lequel il tombait. Son cerveau n'analysa un cauchemar que lorsqu'il entra en contact avec l'eau gelée, qui s’avérait être le sol. Le vrai sol cette fois-ci.
Dans un sursaut, Q ouvrit le yeux. Cette fois-ci il était bien dans sa chambre, par terre et aucune lumière ne s'échappait de son volet à entièrement fermé. Logique donc. Perturbée par ce rêve - non - ce cauchemar, il se leva rapidement pour vérifier qu'il ne subissait pas encore les effets d'un bad trip d'origine inconnue. Mais tout était absolument normal, hormis le fait qu'il avait fini sa nuit sur le sol de sa chambre. Il franchit doucement le pas de porte et une fois certain que le vide ne s'étendait pas sous ses pieds il s'élança vers la cuisine pour se préparer un bon thé brûlant et oublier ce mauvais rêve. Il soupira en constatant qu'il ne lui restait plus qu'un seul sachet de thé.

- Je t'en ai déjà fait un, dit une voix rocailleuse dans son dos.

- Oh, merci, gémit-il.

Puis il se rendit compte qu'il aurait normalement du être seul dans son appartement. il fit volte face.

- Bond ?

007 était là, effectivement, comme il avait tant l'habitude d'entrer par effraction chez lui. Et effectivement il lui avait fait une tasse de thé avec sa tasse thé favorite , l'avait posé sur la table de salon avec une petit serviette pour éviter les tâches. Et il avait effectivement une bouteille d'alcool, des compresses - ce qui faisait effectivement beaucoup trop de chose et trop d'effectivement - et..Oh non c'est pas vrai.

- Bond ! Vous êtes blessé !

Bien évidement, James Bond ne répondit pas. En fait, s'était une véritable routine pour lui de venir soigner ses plaies chez son quartemaster. C'était le seul endroit où il était tranquille, enfin presque. Conscient que ses mots ne dissuaderais jamais le double zéro, Q s'allongea a coté de Bond dans son divan en soupirant une énième fois. Il y eut un long moment de silence entre les deux agents, mais ils n'avaient pas besoin de mots pour se dire les choses essentielles, c'était même devenu une habitude de ne rien dire pendant de longs moments. Mais ce silence n'était plus aussi rassurant qu'avant, Q constatait qu'au fur et à mesure des missions il lui arrivait de craindre ce silence. Le moment ou Bond briserait comme d'habitude l'oreillette ou serait pris par l'action. Il redoutait chaque coup de feu. C'est finalement lui qui, donc, le brisa. Car il avait aussi besoin d'entendre sa voix, car cela pouvait à tout moment être la dernière fois qu'il l'entendait.

- Il faut que j'aille faire une course.

- Je t'accompagne.

- Non, Bond, je ne pense pas que c'est une bonne idée. Imaginez que vous croisiez des gens qui vous veulent du mal et...ce n'est pas raisonnable de sortir avec une telle blessure et...
Bond n'écoutait plus. Il avait l'habitude que Q lui fasse la morale, ce n'était pas méchant, c'était gentil. Mignon même, c'était tellement mignon que le "gamin" lui fasse la morale alors que bien souvent s'était le premier à se lancer dans l'inconnu quand il s'agissait de hacker les serveurs d'une grosse entreprise. Mais pour lui faire plaisir et car , avant tout, il venait de violer si brusquement son intimité il le laissa partir. Gardant l'appartement au cas où d'autres tueurs en séries voudraient la peau du génie, comme un bon chien de garde qui attend son maître.

- Tu es sur que ça va Q ?

- Oui pourquoi ?

- Tu as fait beaucoup de bruit, c'est tout.

Q croisa les yeux bleus ciel de Bond. Une sensation étrange s'empara de lui. Depuis quand était-il dans son appartement ? Mais surtout qu'avait-il réellement entendu ? Et diable, pourquoi ça le dérangeait ? Perturbé il ferma la porte derrière lui mais fut incapable de se souvenir de ce pour quoi il voulait sortir. Surement pour rien, juste le besoin de prendre l'air. Il ne prit pas l'ascenseur, peut être que s'il l'avait prit d'ailleurs tout se serait bien passé. Il aurait prit une bonne bouffée d'air et serait retourné chez lui où il aurait constaté que Bond serait encore repartit en mission, ou alors ils seraient allés se balader dans un musée. Mais rien de tel ne se passa, car ce jour là Q avait décidé qu'il prendrait les escalier. Et chose sur, il ne les reprendra plus jamais.

Arrivé sur le palier il fit une pause pour reprendre son souffle et tenter d'analyser les informations qui entraient et sortaient de son cerveau à un rythme de folie, c'est alors qu'il surpris une conversation derrière la porte du palier. Q n'est pas du genre à écouter aux portes, mais cette conversation là attira son oreille et c'est contre toute sa volonté qu'il céda à ce péché et écrasa son oreille sur la porte de bois.

- Tu es sur qu'elle fonctionne ?

- Oui, le résultat à été testé sur des rats et nous sommes en ce moment en train de l'essayer sur des humains.

- Quels sont ces effets ?

- Et bien je pense qu'il faudrait que vous veniez par vous même pour le constater, ricana la seconde voix.

- Ils ne vont pas comprendre ce qu'il va leur arriver que nous aurons déjà fait le plus gros coup du siècle !

Les bruits de pas se rapprochant, Q fit demi tour et remonta les escaliers quatre à quatre le coeur battant. Il devait raconter ça à Bond, ces gens préparait quelque chose. Quelque chose de gros. Il ne lui restait plus qu'une marche avant de disparaître dans l'ombre quand l'un des deux hommes ouvrit la porte. Il avait une arme. Il l'avait entendu. Et Q se laissa aller à la surpris.
Et il rata la marche.
Q s'écroula misérablement au sol, indiquant à ses nouveaux poursuivants sa position. Ceux-ci se dépêchèrent de gravir les quelques marches qui les séparait tandis que le quartermaster tenta de se relever. Il fut tenter d’appeler Bond mais se souvint qu'il n'avait pas d'oreillette. Mais il le fit quand même. Car Bond était là, il devait être là. Bond était toujours là pour lui. Et lui n'étais jamais là pour Bond.
Q enfoui par réflexe sa tête dans ses genoux et attendit le coup de feu fatal. Il en perçut trois avant se sombrer dans le noir total.

........................................................................

ALETHEIA

]
BLBL HUNTYYY

MERCI A TWIIIIST POUR L'AVATAR EE¨BUJ EDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume de Rossignol
Posteur Certifié
Posteur Certifié
avatar

Age : 18
Messages : 88
Date d'inscription : 11/02/2015
Localisation : Pas chez toi

Fiche du félin
Clan :
Rang:
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Jeu 19 Fév - 23:12

Whaw...T'en as du talent x)
J'aime beaucoup,c'est génial.

........................................................................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Céleste
Admine
Admine
avatar

Age : 18
Messages : 287
Date d'inscription : 24/01/2015
Localisation : Nulle part et partout :a:

Fiche du félin
Clan : Clan du Tigre
Rang: Meneuse
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Ven 20 Fév - 0:30

C'est moi 8) :bêta lectrice:
Bon je t'ai déjà dit sur la CB, mais j'adore ! C'est entraînant, pas ennuyeux et surtout bien écrit. J'ai hâte de voir les légers trucs cute entre Q et Bond c:

........................................................................


Mercii Hunty' ♥
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://returnofwarriors.forumactif.org
Lune d'Argent
Modette
Modette
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 15/02/2015

Fiche du félin
Clan : Clan du Tigre
Rang: Soigneur
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Sam 21 Fév - 11:58

Très sympa ce début de Fic =) C'est très bien écrit. J'ai hâte de connaitre la suite =)

........................................................................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secret des Mondes
KK TOUT EN KK
KK TOUT EN KK
avatar

Age : 17
Messages : 118
Date d'inscription : 12/02/2015
Localisation : Dans mon canapé...

Fiche du félin
Clan : Clan du Léopard
Rang: Lieutenant
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Dim 22 Fév - 10:43

Très bon début de fic, comme tous, hâte de lire la suite ♥

........................................................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aletheia
Modette
Modette
avatar

Age : 16
Messages : 188
Date d'inscription : 12/02/2015

Fiche du félin
Clan : Exilés
Rang: Meneur
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Dim 22 Fév - 20:59

Merci pour vos commentaires, c'est encourageant de savoir que des gens ont lus et appréciés vraiment ! Very Happy
J'ai eu des petites problèmes avec ce chapitre que j'ai recommencé 2 fois, la premier je n'aimais pas le rendu, la seconde mon pc l'a effacé... rip Voilà donc la version finale. Il n'est pas passé à la correction, je voulais absolument vous offrir cette partie de chapitre pour la rentrée.
Partie ... ? :face:
En effet, ce chapitre sera surement en 3 partie, voici la premier partie, un peu courte et qui n'avance pas tellement l'intrigue mais l'action va arriver, ne vous inquiétez pas !
Pardonnez pour les fautes, je corrige vite ça !QAQ

PARTIE I - BOMBE A RETARDEMENT

Bond préférait largement se soigner chez Q, il y avait chez lui un calme, un calme différent des autres calmes. A force de croiser la mort, de voir le vie défiler devant soit, on arrive à distinguer toute sort de silence. Le silence gêné, le silence de la mort, et le silence paisible. Le silence où les mots se bannit car ils ne servent à rien, car on ne peut pas mieux s'exprimer qu'à travers de silence si apaisant est rassurant. Ce silence qui venait d'être brisé. Dès que son quartemaster avait franchi la porte, il avait compris que quelque chose n'allait pas. Q ne fuyait pas de cette manière autrement que quand il avait besoin de prendre un bon bol d'air. Et il n'avait besoin d'air que lorsqu'il n'allait pas bien. 007 n'aimait pas voir Q en mauvais "état". Il soupira et attendit, de longue seconde. Avant de percevoir ce qu'il assimila à un cri.
James Bond ne sortait pas souvent de ses gonds, on pouvait clairement dire qu'il était toujours hors de lui même, car qu'il soit en colère ou non la différence ne se voyait pas tout de suite. Dans tous les cas une balle se figerait quelque pars, mais cette balle là elle ne figea pas comme les autres. S'était de la rage mêlée à quelque chose qui dérouta le double 0. De la peur. Et même s'il connaissait toute ces peurs, celle-ci était celle qu'il contrôlait le moins. Il dévala les escaliers et tira sans réfléchir sur les deux hommes qui menaçaient Q. L'un s'écroula une balle dans la poitrine et l'autre s'enfui sauvagement blessé à l'épaule. Pas un instant il n'avait eu une pensé pour la famille, pour toutes ces choses qui pouvaient ralentir la sentence.
Non. Il avait juste tiré. Parce qu’il l'avait jugé nécessaire. Parce que ces gens avaient pointés leurs canons sur Q.

- Q ? Tout va bien ?

L'intéressé répondit par un simple grognement. Bond connaissait trop bien Q pour savoir qu'il arrivait à faire croire à son calme, mais que derrière ces gestes remplis d'assurance il y avait une personne qui avait sans doute eu l'une des peurs de sa vie. Ce n'est que maintenant que la question sauta aux yeux de Bond, mais que diable faisait Q par terre dans un escalier poursuivi par des moustachus ? La réponse vint d'elle même.

- Je sais que ce n'est pas bien d'écouter aux portes, mais ces gens avaient l'air de préparer..quelque chose.

- Tu pourrais dire quoi précisément ?

- Une drogue surement.

Bond ne s'en serait pas mêle si la vie de Q n'avait pas été mise en danger. Le 007 d'avant aurait attendu que les ordre lui demande d'aller faire le ménage, mais visiblement, ces deux rigolos étaient assez indiscret pour ne pas se faire repérer. S'en était ironique. Mais ça ne plaisait pas à l'agent. Ils remontèrent en silence jusqu'à l'appartement de Q, surement le temps de faire les derniers préparatifs, car surement que dans leur tête à eux deux ils voulaient s'assurer aux même que tout allait bien, que ce n'était au fond qu'un canular. Un canular bien organisé. Mais les paroles que son quartermaster avaient rapportées étaient troublante. De toute façon Bond n'avait pas été appelé pour une mission. Il fallait bien s'occuper non ?
Bien que l'actuelle occupation était périlleuse.
Q, tu pourrais géolocaliser le second homme ?
Vous l'avez laissé partir, 007 cru percevoir un soupçon de peur dans sa voix. Aucune problème sinon, c'est un jeu d'enfant.

- Parfait, je voudrais avoir le coeur net que ce n'est qu'une plaisanterie.

- En tout cas elle n'est vraiment pas drôle.

- C'est sur tu as failli te faire tuer.

- Mais Superbond était là !  Ironisa Q.

- “Superbon” ne serra pas toujours là, Q !

Il trouvait ça mignon et à la fois exaspérant que le plus jeune l'appelle ainsi. Mais surtout, la peur qui l'avait assailli lui arracha à nouveau un tremblement, que se passera t-il je jour où il ne sera pas là justement ? Rien qu'a l'idée que le doux visage de Q puisse être souillé par du sang il tressaillit encore. Il s'étonnait à penser ainsi, après tout ce n'était qu'un collège de travail, au pire un ami. Et ce ne serait pas premier qu'il perdrait. Mais pourtant sa conscience lui hurlait que ce n'était pas qu'un simple ami. S'était Q, et à lui tout seul il était bien plus que tout ce que Bond avait connu. Le plus important maintenant, donc, s'était de mettre hors d'état de nuire ce dealer scientifique et fou. Il voudrait surement se venger. S'était compréhensible.
Q et Bond ne savait pas qu'ils avaient remué le couteau dans une plaie bien plus béante. Et qu'ils avaient mis le feu au poudre.
Aux poudre d'une bombe géante qui allait bientôt exploser....

[/font]
_
[font=Sans-serif]

Plus loin, à quelques centaines de mètres de là, un homme blessé sortit d'une DS noire. Il se dirigea en claudiquant vers le bâtiment, une usine désaffectée. Il s'approcha d'un garde qui le laissa entrer. Une secrétaire habillée en blanc courut vers lui, affolée mais tout ce qui sortit des lèvre du scientifique fut :

- Lancez le projet Libra, nous ne pouvons plus attendre.


à suivre...

........................................................................

ALETHEIA

]
BLBL HUNTYYY

MERCI A TWIIIIST POUR L'AVATAR EE¨BUJ EDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aletheia
Modette
Modette
avatar

Age : 16
Messages : 188
Date d'inscription : 12/02/2015

Fiche du félin
Clan : Exilés
Rang: Meneur
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Lun 23 Fév - 20:56

( mes excuses pour le DP - mais c'est pour être sur qu'on voit les mise à jour -, partie 2/3 du chapitre 2, toujours pas corrigé, honte à moi. Mais il y a une musique avec, pardonné ?
Pour ceux mal à l'aise avec de l'anglais je vous renvoie ici => http://www.lacoccinelle.net/867201.html , n'hésiter pas à l'écouter tout au long de votre lecture, même si elle se projette plus vers la suite de l'histoire, elle résume assez "bien" la situation. En tout cas je m'en suis servie pour écrire.
Bonne lecture :) )

PARTIE 2 - NE PLUS REFLECHIR

007 n'arrivait pas à patienter, les quelques minutes qui avaient suffit à Q pour hacker un système et récupérer tout ce qu'il avait à savoir sur l'individu qui accompagnait l'homme en blouse blanche lui avaient paru des heures. Des longues secondes durant lesquelles sont esprit divaguait entre la fragilité touchante de Q et la peur qui torturait son esprit. Il s'était mis face à la porte, comme-ci il attendait que des représailles arrivent. Il jetait des vifs coup d'oeil de temps en temps aux doigts qui s'affairaient à tout vitesse sur le clavier, et le quartemaster en faisait de même. Cependant, Bond n'aurait su si s'étaient des regards inquiets ou simplement agacés. Il aurait voulu qu'ils soient inquiets.

- Je l'ai !

Bond sursauta. Il avait attendu cette phrase si longtemps qu'il n'avait jamais imaginé qu'elle puisse arriver finalement. Tout cela n'avait duré que quelques instants, mais ils étaient devenus insoutenables. La personne qui semblait derrière tout ça se faisait appeler Dr. Madison. De son vrai nom Gregory Madison. Il avait été renvoyé d'un laboratoire de biochimie pour des raisons obscures. Mais au vu de ses connaissances, il avait tous les éléments en main pour créer une véritable drogue qui serait capable de réduire Londres à l'état d'hécatombe. Comment pouvait-on garder sans surveillance des gens aussi dangereux ?

- Il s'est terré dans dans des longues années de silence, il a du se faire oublier...

- Et maintenant qu'il a bien préparé son coup il attend juste le bon moment...

- Que je vient de faire arriver...

- Et merde.

Q lisait dans ses pensées. Maintenant que des gens commençaient à s'intéresser à son petit projet, il allait vouloir les faire taire et accélérer le processus. Quitte à utiliser un produit encore à l'état de prototype. Que faisait les autorités compétentes ? Avaient-elle seulement idée de ce qui se tramait ? Tout cela semblait être tiré d'un cauchemar, au pire, c'était une belle supercherie. Mais qui pouvait encore croire à une blague avec des preuves aussi accablantes ? On ne pouvait pas détourner les yeux de ce qui se passait. C'est dans ce genre de moments que l'on ne peux que s'abaisser devant le génie et la folie de l'homme qui avait orchestré tout ceci. Un fou, mais un fou qui s'était fait passé pour un fantôme que l'on avait réussi à oublier.

- Je n'aime pas quand vous faites ce regard Bond.

- On ne peut pas rester là à rien faire.

- Des gens sont sûrement au courant, on ne devrait pas foncer tête baissée et .. Bond revenez ici tout de suite.

Cela ne servait à rien. 007 était décidé, il voulait s'occuper lui même de ce petit « problème ». Peut être qu'il ne l'aurait pas fait auparavant, mais des chose se sont passées maintenant et il ne voulait plus mettre en danger ceux en qui il tenait. Et il se rendait compte qu'il tenait à Q. Et c'est peut être la pire erreur qu'il faisait, s'attacher encore, et encore à des gens, alors qu'il savait que souvent une fois qu'il avait laissé les sentiments passer avant tout le reste les gens en question étaient condamnés. Bond n'était efficace que quand ils ne réfléchissait pas assez pour éprouver des sentiments, et en soit c'est logique. C'est ce qu'on attend d'un tuer, d'un agent secret qui agit pour la sécurité de la couronne. Mais le quotidien à ce venin qui vous pousse à toujours aller au delà, le quotidien veux être briser, le quotidien brise.
Et le quotidien avait changé James Bond.

- Tu pourrais les localiser ?

- Je n'aime pas cette idée mais j'image que je n'ai pas le le choix, ce ne sera pas un problème.

- Donnez moi cinq minutes.

C'est cinq minutes de trop. Bond bouillonnait, et ce n'était pas désagréable comme sentiment, il se sentait libre, comme ci tout d'un coup il pouvait agir comme quelqu'un qui n'en avait rien à faire des ordres, comme ci il n'avait plus ces « chaînes »  qui entravaient sa vie. Comme ci tous les poids de son cœur usés s'était envolés à l'idée d'assurer l'avenir d'un ami. Et si s'était bien plus qu'un ami ? 007 osa pour la première fois croiser son regard avec des yeux différentes. Avec un des yeux qui se questionnaient, qui se demandait si finalement il se cachaient pas des choses, s'ils n'essayaient pas de se mentir à eux même. Et Bond se rendit compte des yeux de Q, il se rendit compte de tout ce qu'il était, de sa jeunesse de sa vivacité. Cette atroce tenue qui tuerait un styliste rien qu'a la vue de ce ridicule accoutrement, ces deux perles grises dont il n'arrivait pas à trouver la nuance. Comme ci toutes les couleurs possibles s'étaient invité dans son regard. Il fut tiré de ses pensé par un Q jurant sur son ordinateur et s'exclamant une seconde d'après en brandissant une adresse écrite à la va-vite. Ils bondirent dans une voiture et se jetèrent tout droit....vers la gueule du loup.

........................................................................

ALETHEIA

]
BLBL HUNTYYY

MERCI A TWIIIIST POUR L'AVATAR EE¨BUJ EDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aletheia
Modette
Modette
avatar

Age : 16
Messages : 188
Date d'inscription : 12/02/2015

Fiche du félin
Clan : Exilés
Rang: Meneur
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Mar 24 Fév - 20:51

Dernière partie et fin du chapitre 2. Je pense qu'il y aura entre 4 et 5 chapitres, je verrais. :) Vous en saurez bientôt plus sur les principaux antagonistes. Une petit musique avec ? Pour me pardonner d'avoir la flemme de tout corriger ? Allez...



PARTIE 3 - ERROR SYSTEM

Q regardait le paysage défiler. Il repensait à cette folle journée, cette folle journée qui venait de débuter et qui n'allait être comme aucune autre. D'abord il avait failli se tuer en tombant d'un escalier. Puis il s'était fait poursuivre par des criminels, Bond était venu le sauver, puis Bond lui avait demandé d'y retourner. Il ne savait pas s'il devait se réjouir de cette aventure ou maudire l'agent secret. Alors il se contenta de sourire, parce qu'il ne pouvait rien faire d'autre que de trouver 007 mignon. Il n'osait même pas le regarder en face, il était gêné. Trop gêné. A chaque fois qu'il le voyait quelques chose changeait en lui, il se sentait happé par un vide. Il ne s'était jamais intéresse aux rêves, mais sûrement que rêver de tomber inlassablement devait avoir un rapport, même infime avec son désir le plus profond.

Il arrivèrent dans un hangar désaffecté. Tellement cliché. Pourquoi donc tous les scientifiques fou, devait s'enfermer dans un laboratoire secret dans un bâtiment oublié des services sanitaires et isolés. Pourquoi ? Mais oui tient pourquoi. Peut être parce qu'on ne pouvait pas les repérer. Bond s'approcha de lui et l'empoigna. Q tressaillit. 007 passa sa main contre sa coté et enfonça un pistolet entre sa peau et son jean. Le quartemaster n'aimait pas tirer, mais il supposait que par sécurité il devait être armé. On devait les attendre. Le comité d'accueil d'ailleurs, arriva au pas de course. Il y eut une fusillade. Chaque coup de feu faisait peur à Q, il se disait souvent que cette balle aurait pu atterrir dans un point vital du double 0 et le tuer. Il cherchait toujours à penser à autre chose, mais avec des bruits de coups de feux incessants dans les oreilles ce n'était pas chose aisée. La seule chose qui là, le rassurait, s'était que Bond soit à ces coté.

Il pénétrèrent dans le grand bâtiment qui était...vide. Rien. Juste des tôles brisées qui laissait dans le toit un trou béant et à terre des débris rouillé et rongée comme avec de l'acide. Rien. Il y avait cependant dans le coté gauche un renfoncement, et l'on pouvait y deviner un ascenseur. Bond se rua dessus et Q le suivi en regardant derrière. Il y aurait sûrement une nouvelle vague de gardes, s'était trop calme. La cage d’ascenseur était tout ce qu'on pouvait faire plus basique, mais en réalité le tableau de commande avait été modifié. Il fallait entrer un code sécurité de cinq chiffre.

- Je suppose que tu va vite me trouver ce code ?

- Aucun problème, il doit bien exister un code générique pour, ou bien je le craquerais. Il me faudra au pire deux minutes.

Un vrai jeu d'enfant. Q s'affaira sur l'écran, il n'entendait pas les bruits des renforts.
Une minute, trente secondes.
Il avait le choix entre trois codes différents. Mais un seul leur permettrait de rentrer. Il sursauta en entendant un coup de feu

- Bond !

- Je vais bien, trouve vite ce code de merde !

Une minute.
Q accéléra le rythme, tétanisé par le bruits des balle. Une le frôla. Il entendit Bond jurer, il crut entendre un « merde plus de balles » mais préféra croire que s'était un ennemi qui parlait.  
Trente secondes.

- Q ! Plus vite !

Une montée d'adrénaline lui permit de prendre le bond. Il avait réussi, s'était bon ! Il fit volte face et se figea sur place. Son cerveau mit des longues secondes à analyser la situation des secondes qui étaient précieuses. Bond appuya sa main contre une blessure au torse, l'ascenseur commençait à descendre.
Temps imparti écoulé.

- Bond ?

Pas de réponse.

- Bond ! Montez !

Ce qui se passa ensuite acheva de détruire le faible cœur de Q. 007 se retourna vers lui et lui lança un sourire. Ce sourire bonté divine, ce sourire le laissa de marbre. Il y avait avec ça un regard, un regard qu'il avait attendu toute sa vie certainement. Il ne vit bientôt plus qu'une paroi délabrée.  Q avait envie de s'écrouler par terre, d'hurler, de pleurer. Mais il ne fit rien d'autre que rester debout bouche entrouverte avec un flot de larmes incessants qui coulaient contre ses joues. Non. Ce n'était pas possible. James Bond ne pouvait pas être mort. C'est impossible, ce n'était pas des petits dealers comme ces espèces des salopards qui pouvaient venir à bout de « superbond ».
Q se sentait seul, mais il devait stopper coûte que coûte ce scientifique. Le sentiment qui l'envahi par la suite, se situe entre la rage et l'amertume, mais là encore, aucun mot ne peut le décrire.

Bond est tout pour Q, il a réussi à devenir tout, la carte mère de Q. Celle que l'on doit briser pour effacer toutes les informations, celle sans qui plus rien de fonctionne. Q enfouit son visage dans ses mains et attendit que l'ascenseur s'arrête pour saisir l'arme qu'il tenait entre ses mains. Il ne reconnut pas le système d'empreinte palmaire. Mais il reconnut l'arme de Bond.

........................................................................

ALETHEIA

]
BLBL HUNTYYY

MERCI A TWIIIIST POUR L'AVATAR EE¨BUJ EDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secret des Mondes
KK TOUT EN KK
KK TOUT EN KK
avatar

Age : 17
Messages : 118
Date d'inscription : 12/02/2015
Localisation : Dans mon canapé...

Fiche du félin
Clan : Clan du Léopard
Rang: Lieutenant
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Mar 24 Fév - 23:15

Ag gagagaga °°

J'aime ♥

........................................................................





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune d'Argent
Modette
Modette
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 15/02/2015

Fiche du félin
Clan : Clan du Tigre
Rang: Soigneur
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Ven 27 Fév - 14:18

Haaaaa vivement la suite agité

........................................................................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Céleste
Admine
Admine
avatar

Age : 18
Messages : 287
Date d'inscription : 24/01/2015
Localisation : Nulle part et partout :a:

Fiche du félin
Clan : Clan du Tigre
Rang: Meneuse
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Ven 27 Fév - 17:53

J'adoore *^* Ah la la vive la suite Very Happy Tu gères patate ♥️ !

........................................................................


Mercii Hunty' ♥
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://returnofwarriors.forumactif.org
Perle Bleue
Posteur Dynamique
Posteur Dynamique
avatar

Age : 15
Messages : 37
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Regardez ma fiche...

Fiche du félin
Clan : Clan du Léopard
Rang: Guérisseuse
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Sam 28 Fév - 7:53

Suite !! Tu écris trop bien ! *o*

........................................................................

Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perle-bleu.eklablog.fr/
Aletheia
Modette
Modette
avatar

Age : 16
Messages : 188
Date d'inscription : 12/02/2015

Fiche du félin
Clan : Exilés
Rang: Meneur
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Dim 22 Mar - 20:27

Des nouvelles du front !
J'avoue avoir perdu pendant un instant toute motivation. Mais par le plus grand des miracles j'ai découvert qu'une partenaire de rp qui m'étais chère....adorait ce ship %D
Ce qui veux dire qu'à partir de demain je reprends l'écriture 8D
Pour me pardonner je posterais surement un petit OS en parallèle.

........................................................................

ALETHEIA

]
BLBL HUNTYYY

MERCI A TWIIIIST POUR L'AVATAR EE¨BUJ EDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perle Bleue
Posteur Dynamique
Posteur Dynamique
avatar

Age : 15
Messages : 37
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : Regardez ma fiche...

Fiche du félin
Clan : Clan du Léopard
Rang: Guérisseuse
Liens :

MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   Lun 23 Mar - 7:35

Youpi ! J'attend la suite avec impatience =3

........................................................................

Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perle-bleu.eklablog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les défis sont fait pour être... réalisés ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les défis sont fait pour être... réalisés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les défis sont fait pour être... réalisés ?
» Y'a des gens qui sont pas fait pour s'entendre ... [PV : Ethan Valtena]
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!
» Le savoir est fait pour être partagé
» L'argent, c'est fait pour être dépensé [PV Van Atha'lith]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warriors Felines :: Hors-RPG :: De tout et de rien :: Écriture-